Nous sommes en septembre.

Les abeilles qui vont naitre dans les jours qui viennent vivront beaucoup plus longtemps et verront peut être le printemps prochain.

On les appelle les abeilles d'hiver.

Du coup il est important de ne pas rater cette période pour bien préparer l'hivernage.

Car sans de bonnes abeilles d'hiver vous risquez des pertes hivernales.

Alors comment bien préparer l'hivernage?


1. Elever des abeilles d'hiver déparasitées

  1. Si vous m'avez suivi jusqu'à maintenant, vous savez que je recommande le traitement flash à à l'acide oxalique en juillet août.

Ce traitement permet de débarrasser la colonie de quasi tous ses varroas en quelques jours.

Par conséquent, les abeilles élevées après le traitement sont immédiatement "saines".

Car une abeille ou une nymphe infectée par le varroa est plus faible immunitairement, plus petite et aussi moins "grasse", le varroa se nourrissant des tissus adipeux de l'abeille.

A l'inverse, un traitement à l'amitraze (bandes Apivar), lorsque'il fonctionne, met plusieurs semaines avant d'éliminer tout le varroa.

Car il faudra plusieurs cycles de couvain avant que tout le varroa entre en contact avec l'accaricide et soit erradiqué.

Les abeilles élevées à l'automne ne seront donc pas toutes saines pour passer l'hiver.


2. Faire pondre la reine et préparer les provisions pour l'hiver

Il s'agit à la fois de faire pondre la reine et de faire des provisions avec un nourrissement important et régulier.

Evidemment il faudra juger de la miellée en cours pour décider de la quantité à donner.

Car malgré tout, l'automne offre quelques belles miellées: verge d'or, impatiente géante, lierre , sarrasin, luzerne etc.

Mais un bon ordre de grandeur à garder est de nourrir 5 fois 2kg de sirop 60%sucre/40%eau entre mi-aout et fin-septembre.

Il ne faudra jamais dépasser fin septembre car au delà, les abeilles auront du mal à évaporer à cause du froid et vous continuerez à stimuler la ponte.

Or il est pas nécessaire d'avoir de trop grandes colonies l'hiver car elles consommeraient davantage de provisions.

Mais surtout vous devez arrêter de stimuler la ponte pour avoir un arrêt de ponte fin-novembre début-décembre.

A ce moment, il sera temps de faire votre traitement d'hiver hors couvain pour redémarrer une saison avec quasi 0 varroa, après leur redéveloppement automnal (j'écrirai bientôt un article complet sur le traitement hivernal).

Concernant les provisions, un bon repère est d'observer des cadres bien gonflées et operculés lors de l'ouverture de la ruche.

A ce moment là, nul doute que la ruche soit "plombée" et prête à passer l'hiver.


Leave a Reply

Your email address will not be published.