J'ai tout de suite compris les dangers de l'épidémie du covid 19 dès les mois de février-mars 2020 grâce à mon expérience d'apiculteur.

Pourquoi?

Parce que j'avais compris les dangers la dynamique d'un parasite (dans ce cas un virus) grâce à la dynamique du varroa.

Qu'est ce que je veux dire par là?

A première vue, le lien entre le covid 19 et le varroa est peu évident, et pourtant, ils ont une propriété commune: leur dynamique exponentielle.

Lors d'une croissance exponentielle pour un virus ou un parasite comme le varroa, la croissance de celui-ci est proportionnel à sa population.

Autrement dit, plus la population de ce parasite est grande, plus la croissance de celle-ci est importante. La population explose littéralement en quelques jours lorsque la population atteint un certain seuil. 

A contrario, la multiplication du parasite est faible lorsque sa population est marginale. Cette propriété est très difficile à appréhender pour le cerveau humain.

fonction exponentielle

La fonction exponentielle, souvent utilisée en biologie pour décrire les populations de parasites

Comprendre l'effet rebond grâce à Donald Trump 

Comme vous le savez, je suis un fervent défenseur d'un double traitement flash à l'acide oxalique en été et en automne. Cette méthode permet d'éliminer à chaque fois plus de 95% de la population de varroa en 3 jours.

Pourtant si ce traitement est imparfait (mauvais dosage, non-respect du calendrier de traitement), vous n'éliminerez pas tout le varroa.

Vous vous exposez à un effet rebond.

L'effet rebond est un effet bien lors de la pandémie de covid 19 aux Etats-Unis. À cette époque Donald Trump avait  commis deux erreurs : 

1. ne pas confiner assez tôt et laisser le nombre de cas augmenter trop. Après cela, difficile de contenir l'épidémie.

2. ne pas laisser durer assez longtemps le confinement et s'exposer à l'effet rebond. 

Le confinement, trop court et imparfait n'avait pas permis à la pandémie de redescendre à un seuil minime. Comme je vous l'ai rappelé, la croissance d'un parasite dépend de la taille de sa population. Et la population de personnes contaminées n'étant pas redescendu assez bas, un effet rebond s'est tout de suite faite sentir.

 Si je vous montre ce graphique, vous verrez très vite de quoi je parle...

courbe des contaminations au covid 19 aux états unis covid

Le déconfinement trop rapide a commencé donné lieu a un effet rebond immédiat

comparaison varroa covid

"Et pourtant, je croyais avoir fait un bon traitement... "


En France, au contraire, le confinement, décidé (presque) à temps, et suffisamment long, l'épidémie est redescendue à un seuil assez bas pour contrôler l'épidémie pendant un certain temps.

courbe du covid en France

Courbe des morts par le covid 19 en France,  pas d'effet rebond...

Vous me direz que tout cela est intéressant, mais quel est le lien avec l'apiculture et le varroa? C'est ce que nous allons voir tout de suite...

Covid et varroa, même combat?

Même si les différences sont notables entre le covid et le varroa, certaines analogies peuvent être faites.

Pour comprendre ces analogies vous devez comprendre ce graphique qui décrit la dynamique du varroa dans une colonie au cours de l'année, en comptant le nombre de varroas phorétiques pour 100 abeilles (VP/100ab)

Quantité de varroa phorétique dans une colonie au cours de l'année 


Qu'est ce que l'on observe?

1. Que lorsque la population de varroa est basse jusqu'au mois de mai, la population la croissance reste modérée, puis explose littéralement au mois de juillet-aout, au moment du traitement. 

Donc si vous faites trop tard votre traitement, le nombre de varroa va exploser, et ça peut prendre quelques jours à cette période...

2. Que le traitement flash d'été, lorsqu'il a été efficace permet de contenir la dynamique du varroa pendant plusieurs mois pendant l'automne à quasi-zero varroas.

S'il n'est pas efficace vous avez un effet rebond pendant l'automne, dangereux pour vos abeilles d'hiver...

3. Que la croissance du varroa a été contenue au printemps car le nombre de varroa a été réduit à quasi zero pendant l'hiver. 

Si le nombre de VP/100ab avait été de 3 en mars, la colonie aurait été complètement infestée avant que vous n'ayez eu le temps de faire votre traitement d'été...


Quelles sont les conclusions à en tirer?


1. Vous devez faire votre traitement suffisamment tôt dans la saison pour que la quantité de varroa ne soit pas trop importante.

2. vous devez respectez un traitement flash efficace en fin d'été pour que le taux de varroa redescende le plus bas possible au risque de donner lieu à un effet rebond.

3. Vous devez toujours maintenir un nombre de varroa le plus bas possible en hiver dans la colonie pour que la croissance de sa population soit la plus faible possible au printemps, idéalement 0VP/100ab.


Leave a Reply

Your email address will not be published.