Oubliez les recettes de grand-mère pour traiter le varroa!

Oubliez les recettes qui consisteraient à placer de la rhubarbe, ou de l'ail dans vos ruches pour traiter vos ruches contre le varroa sans utiliser de produits chimiques. 

Ces méthodes de grand-mère, que vous a donné tonton Jean-Jacques, sont des conseils de café du commerce. 

Elles ne fonctionnent pas!

Et ce, pour la simple et bonne raison qu'à l'époque de nos grands mères, le varroa n'existait pas et donc les techniques de lutte contre le varroa sont récentes.

Pourtant, doit-on se résoudre à traiter à l'amitraze (lanières Apivar), pour être moderne et efficace?

Le traitement à l'amitraze (bandes ou lanières apivar), a été longtemps le traitement par défaut des apiculteurs contre le varroa. 

Sauf que...

Ce produit fonctionne de moins en moins bien à cause d'une résistance de l'accarien au produit...

il est cher...

il est toxique et dangereux pour l'homme, et en plus...

il prépare moins bien vos ruches pour l'hiver car il élimine le varroa en plusieurs semaines en automne, ce qui donne naissance à des abeilles d'hiver de mauvaise qualité et malades...

Comment utiliser des méthodes de traitement modernes et biologiques et qui fonctionnent  

Parmi toutes les méthodes testées ces dernières années par l'INRA et l'ADAFRANCE, le traitement flash donne des résultats tout à fait spectaculaires en éliminant 98 à 99% du varroa en 3 jours.

Le traitement flash à l'acide oxalique est un traitement maitrisé par les apiculteurs professionnels depuis une demi-douzaine d'années.

Il a l'avantage d'être bon marché, biologique, et le varroa ne donne toujours pas signe de résistance...

Que demande le peuple? 

Si je devais trouver un défaut à ce traitement, ce serait le suivant: vous devez respecter un arrêt de ponte qui suit calendrier précis sous-peine de voir votre traitement être complètement inefficace. 

Qu'est ce que je veux dire par là?

Au mois de juillet, après votre miellée d'été le varroa peut atteindre des niveaux importants (2 à 5VP/100ab). 

A ce moment là, votre ruche est en danger si vous n'agissez pas!

Comment faire baisser drastiquement le nombre de varroas phorétiques en quelques jours en utilisant l'acide oxalique?

il s'agit de déclencher artificiellement un arrêt de ponte...

Pourquoi déclencher un arrêt de ponte

Parce que 80% du varroa se trouve dans le couvain, et même le varroa se trouvant en dehors du couvain, se déplaçant à dos d'abeille (appelé varroa phorétique) est insensible à un traitement à l'acide? 

Pourquoi? On ne le sait pas encore bien, mais on pense que le varroa se réfugierait dans le couvain ouvert en cas de traitement.

Comment faire un arrêt de ponte

La technique est simple. Elle est tirée d'une invention que nous ont donné nos amis transalpins pour déclencher artificiellement un arrêt de ponte sans déclencher d'élevage de cellules royales, ni tuer la reine. 

Il s'agit de l'encagement de la reine en cage scalvini...

La cage scalvini quésaco?

La cage scalvini est une cage en plastique qui enferme la reine avec de petites alvéoles (plus petites que celles construites naturellement) en plastique qui donnent lieu à du couvain avorté.

La largeur des barreaux de la cage peut permettre aux abeilles de passer et de nourrir la reine et de nettoyer le couvain avorté.

La reine peut alors continuer à pondre tranquillement les oeufs, mais aucun couvain operculé ne découlera de ces cages.

A ce moment là, la colonie continue à recevoir les phéromones de la reine donc n'a pas le sentiment d'être orpheline et donc n'élève pas de nouvelle cellule royale.

Une cage scalvini ouverte lors de la libération de la reine

Comment faire l'arrêt de ponte artificiel avec la cage scalvini?

L'arrêt de ponte artificiel va durer 21 jours, car 21 jours correspondent à la durée nécessaire pour que tout le couvain des ouvrières éclose entièrement.

Pendant ces 21 jours, le varroa ne peut ni se reproduire à l'extérieur de la cage car la reine ne pond plus, ni à l'intérieur, car les cellules de couvain sont systématiquement avortées et n'arrivent jamais au bout du cycle de reproduction de l'abeille.

Après ces 21 jours, quasiment tous les varroas sont sous forme phorétique.

Je dis bien "quasiment tous" car il reste encore quelques varroas dans le cellules de couvain mâles, dont les toute dernières éclosent à 24 jours. 

Le taux de varroa phorétique peu alors être multiplié par 3 ou 4, en 21 jours. 

Il faut savoir qu'à ce moment là, le varroa est vulnérable et n'a nulle part où se cacher. 

C'est là qu'entre en jeu votre traitement à l'acide oxalique.


Courbe représentant la surface de couvain. Rupture de ponte artificielle de couvain de 21 jours par cage scalvini (courbe rouge) et situation "normale " (courbe bleue).

Comment faire le traitement flash à l'acide oxalique

Le traitement est dit flash car il est appliqué par dégouttement. Il s'agit là d'appliquer le traitement en pulvérisant un jet entre chaque cadre afin de percer la grappe formée par les abeilles. 

traitement à l'cide oxalique par dégouttement

Le traitement à l'acide oxalique par dégouttement 

Le traitement est en fait un double traitement. Le premier est appliqué à 21 jours où l'on estime qu'il élimine 95% du varroa et le deuxième à 24 jours augmente ce taux à 98 à 99%. Le varroa est littéralement anéanti.


Taux de varroa phorétique (en VP/100ab). Le taux explose littéralement en juillet-août lors de l'arrêt de ponte car tout le varroa est libéré et également dans une moindre mesure en hiver lors de l'arrêt de ponte naturel. A chaque fois le varroa est anéanti par le traitement à l'acide oxalique.

Quelle est la recette du traitement à l'acide oxalique 

Le traitement à l'acide oxalique est un traitement à base d'acide oxalique dihydrate (une molécule d'acide oxalique et deux molécules d'eau).

Le sirop préparé est est composé d'acide oxalique dihydrate en poudre, de sucre en poudre et d'eau.

Pour un litre de solution, les quantités sont : 42g d'acide oxalique, 1L d'eau et 1kg de sucre en poudre.

Si vous ne souhaitez pas fabriquer ce traitement vous-même, vous pouvez acheter le traitement apibioxal qui est la même chose mais avec une AMM (autorisation de mise sur la marché).

La représentation chimique de l'acide oxalique dihydrate 

Et si vous avez peur de la chimie, n'ayez crainte, ce produit se trouve déjà à l'état naturel dans le miel, la rhubarbe et l'oseille par exemple. 

Des études ont aussi prouvé que même après une utilisation massive de l'acide dans les ruches, aucun surplus n'avait été détecté dans le miel par la suite.

Des feuilles de rhubarbe contenant de l'acide oxalique naturel 

Comment vérifier si mon traitement a été efficace 

Pour vérifier si un traitement a été efficace, vous devez effectuer un comptage varroa avec un gobelet et respecter les seuils à ne pas dépasser. Tout est expliqué dans cet article.

Est ce que ma ruche retrouve son niveau de population normale après cet arrêt de ponte?

La réponse est OUI! Il a été montré que la surface de couvain atteint la même surface que sans arrêt de ponte un mois après l'arrêt de ponte provoqué par la l'encagement.

 Même si vos colonies peuvent sembler diminuées après l'arrêt de ponte vous allez être surpris de voir comment elles se repeuplent rapidement en quelques semaines.

Conclusion

Vous devez absolument faire ce traitement aux mois de juillet-août sous peine de voir vos colonies s'effondrer. 

Le traitement flash à l'acide oxalique a le malheur d'être plus compliqué à mettre en oeuvre que les autres traitements mais il est diablement efficace.

Alors que vos collègues ont des taux de perte de 30%, 50% voire 70% de perte, vous pouvez très bien vous en sortir avec 5% ou 10% de perte à la sortie de l'hiver.

Ce traitement n'a que des avantages hormis sa "relative complexité", mais n'ayez crainte, vous n'aurez à le faire que deux fois dans l'année.


Leave a Reply

Your email address will not be published.