En ouvrant une ruche au printemps, ou même pendant l'année, votre ruche peut se trouver remplie de couvain de faux-bourdons, ou avec des cellules de couvain remplies de plusieurs oeufs à la fois: la ruche est devenue bourdonneuse.

J'ai souvent affaire avec des clients qui me demandent comment ils peuvent sauver leur colonie. Ils pensent pouvoir introduire une nouvelle reine fécondée et sauver ce qui peut encore l'être. Voyons ce qu'il en est...

ruche bourdonneuse

Une ruche bourdonneuse contient exclusivement du couvain mâle

.

Pourquoi la ruche est-elle devenue bourdonneuse?

La ruche peut devenir bourdonneuse pour 3 raisons: 

1. Après deux, trois ou quatre années de ponte dans une même ruche, la provision de spermatozoïdes dans l'abdomen de la reine s'épuise et la reine ne peut pondre que des oeufs de mâle, c'est à dire des ovules. 

2. Si la reine n'a pas pu s'accoupler et n'est pas fécondée, elles pondra seulement des oeufs de mâle : c'est une reine arréthonoque.

3. La reine a disparu ou n'a pas été remplacée. Des ouvrières pondeuses essaient de la remplacer en déposant des ovules cellules ouvrières (plusieurs ovules par cellule).


couvain ruche bourdonneuse

De multiples ovules dans chaque alvéole déposées par des ouvrières pondeuses

Peut-on sauver une ruche bourdonneuse?

Une ruche bourdonneuse est condamnée dans la plupart des cas. 

Les abeilles dans une ruche bourdonneuse sont principalement des mâles et des abeilles vieilles de plusieurs mois. 

Si vous introduisez une cellule royale, elle sera tuée par les vielles abeilles puisque le taux d'acceptation des reines par les vieilles abeilles est faible. 


Quel risque peut vous faire courir une ruche bourdonneuse


Débarassez-vous des abeilles et faux-bourdons restants loin de votre rucher (au moins 3km). 

Le risque si vous évacuez ces abeilles à proximité d'une autre ruche est qu'elles rentrent dans une ruche voisine et qu'elles tuent la reine à l'intérieur.

 Et contrairement à une idée largement répandue, se débrasser d'une colonie bourdonneuse à quelques dizaines ou centaines de mètres n'est pas suffisant et peut vous faire perdre des colonies bêtement.

J'ai moi-même sacrifié 5 essaims en faisant cette erreur lorsque toutes les abeilles bourdonneuses dont je me suis débarassé étaient rentrées dans mes ruchettes.


Peut-on sauver quand même les cadres?

Attention à ne pas réutiliser ces cadres avant deux semaines car le varroa est davantage présent dans le couvain mâle que dans le couvain femelle. 

Une ruche bourdonneuse est davantage sujette à développer de fortes populations de varroa.

En effet le période d'operculation est de 12 jours pour la couvain femelle contre 14 jours pour le couvain mâle.

 Par conséquent, pour quatre varroas, trois préfèreront aller dans couvain mâle contre un pour un couvain femelle. Cette période de deux semaines permet de tuer le varroa dans l'alvéole et de ne pas infester l'essaim ou la ruche qui accueillera ces cadres.


La reproduction du varroa dans une cellule de couvain

L'autre solution est de laisser plutôt mourir la colonie puis de récupérer les cadres pour les réutiliser dans vos ruches ou vos essaims. 

Le couvain mort sera ensuite nettoyé par les ouvrières et les alvéoles saines seront réutilisées pour la ponte de la nouvelle colonie.

Conclusion 

Vous ne ferez rien d'une ruche bourdonneuse!

Le meilleur que vous pouvez espérer est de récupérer ses cadres, tout en s'assurant que le couvain à l'intérieur est mort afin de ne pas infester les ruches dans lesquelles vous introduirez les nouveaux cadres.

Lorsque vous vous débarrassez d'une ruche bourdonneuse, assurez-vous de le faire à plus de 3km de votre rucher afin que les abeilles ne reviennent pas et s'introduisent dans une colonie voisine où elles tueront la reine.



    2 replies to "Peut-on sauver une ruche bourdonneuse"

    • Salih

      merci pour les explications

      • Simon Casset

        De rien Salih, n’hésitez pas à commenter le blog et à poser de questions, j’y répondrai =)

Leave a Reply

Your email address will not be published.