Nous sommes en septembre.

Les abeilles qui vont naitre dans les jours qui viennent vivront beaucoup plus longtemps et verront peut être le printemps prochain.

On les appelle les abeilles d'hiver.

Du coup il est important de ne pas rater cette période pour bien préparer l'hivernage.

Car sans de bonnes abeilles d'hiver vous risquez des pertes hivernales.

Alors comment bien préparer l'hivernage?


1. Elever des abeilles d'hiver déparasitées en faisant un bon traitement varroa d'été pour préparer l'hivernage

Comment faire un traitement varroa en fin de saison

Je recommande le traitement flash à l'acide oxalique en été.

Ce traitement permet de débarrasser la colonie de quasi tous ses varroas en quelques jours.

Par conséquent, les abeilles élevées après le traitement sont immédiatement "saines".

Car une abeille ou une nymphe infectée par le varroa est plus faible immunitairement, plus petite et aussi moins "grasse", le varroa se nourrissant des tissus adipeux de l'abeille.


Pourquoi ne pas traiter à l'amitraze (bandes apivar)

A l'inverse, un traitement à l'amitraze (bandes Apivar) est un traitement longue durée.

Lorsque'il fonctionne (pas toujours car il y a de plus en plus de résistances), il met plusieurs semaines avant d'éliminer tout le varroa.

Car il faudra plusieurs cycles de couvain avant que tout le varroa entre en contact avec l'accaricide et soit erradiqué.

Les abeilles élevées à l'automne ne seront donc pas toutes saines pour passer l'hiver et auront une durée de vie plus courte.

2. Donner un bon nourrissement de fin de saison pour préparer l'hivernage

A quoi sert le nourrissement de fin de saison?

Un bon nourrissement en fin de saison a 2 rôles: faire pondre la reine et faire des provisions.

Evidemment il faudra juger de la miellée en cours pour décider de la quantité à donner.

Car malgré tout, l'automne offre quelques belles miellées: verge d'or, impatiente géante, sarrasin, luzerne et surtout lierre!


Combien faut-il donner se sirop pour préparer l'hivernage?

Cela dépend de la miellée en cours...

Mais un bon ordre de grandeur à garder est de nourrir 5 fois 2kg de sirop 60%sucre/40%eau entre mi-aout et fin-septembre.

Il faudra toujours veiller à nourrir assez sans bloquer la ponte (voir la partie suivante).

Quand arrêter de nourrir pour préparer l'hivernage?

Ne dépassez pas fin septembre. 

Celà pour deux raisons:

1. Les abeilles auront du mal à évaporer le sirop à cause du froid.

2. Vous continuerez à stimuler la ponte.

Or, vous devez arrêter de stimuler la ponte pour avoir une rupture de couvain en hiver.

A ce moment, il sera temps de faire votre traitement d'hiver hors couvain pour éliminer le varroa qui s'est redéveloppé à l'automne.

Faites attention au blocage de ponte!

Ne nourrissez jamais trop!

Un nourrissement trop important peut bloquer la ponte de la reine.

Une ponte bloquée peut compromettre la naissance des abeilles d'hiver. 

Verifiez toujours que les abeilles aient de bonnes courronnes de provision.

Mais vérifiez aussi que les cellule de couvain ne soient pas toutes saturées de sirop ou de nectar.

3. Faire un comptage varroa pour vérifier l'efficacité du traitement 


Le comptage varroa c'est une prise de température.

Cela me permet d'évaluer avec sérénité l'infestation de vos colonies en varroa.

Et pour savoir si vos colonies sont en danger vous devez respecter des seuils.

En automne (septembre), le seuil à respecter est de 2VP/100ab.

Rappel

2VP/100ab veut dire 2 varroas phorétiques pour 100 abeilles.

Celà vous permet de mesurer le pourcentage de varroas phorétiques (les varroas en dehors du couvain) et l'infestation générale de la colonie.

J'explique tout celà dans mon article comment faire un comptage varroa.


Si les seuils sont dépassés la colonie est en danger.

Car cela voudra dire que le traitement d'été à l'acide oxalique n'a pas bien fonctionné et que la colonie est parasitée.

C'est problématique.

Car les abeilles qui naissent en ce moment sont des abeilles d'hiver qui vivront plus de 5 mois.

Si vous élevez des abeilles parasitées...

...leur système immunitaire sera plus faible,

...elles seront plus petites, plus maigres,

...et elles auront parfois des handicaps irréversibles comme la maladie des ailes déformées.

Voilà qui est dit.

Avoir des abeilles d'hiver déparasitées c'est fondamental.

D'autant plus que la population de varroa se redéveloppe à l'automne.

Une colonie trop infestée peut s'effondrer pendant l'hiver


Leave a Reply

Your email address will not be published.